mercredi 21 septembre 2022

Animaux piratables ?

 

Les humains sont désormais des « animaux piratables », selon un conseiller de Klaus Schwab, qui a lancé un avertissement effrayant : les humains ne possèdent plus de « libre arbitre » et vont être « remodelés » par Bill Gates.

 

 

Le Dr Yuval Noah Harari, contributeur officiel du FEM, a été enregistré en train de prononcer un discours dans lequel il explique ce que Klaus Schwab veut dire lorsqu’il affirme que « c’est vous qui êtes changé ».

 

Selon le Dr Harari, Schwab fait référence à l’humanité et à l’évolution soudaine que les élites réservent au reste d’entre nous. « Par le passé, de nombreux tyrans et gouvernements ont voulu [pirater des millions de personnes], mais personne ne comprenait assez bien la biologie », déclare Harari au début de la vidéo.

« Et personne n’avait assez de puissance de calcul et de données pour pirater des millions de personnes. Ni la Gestapo ni le KGB ne pouvaient le faire. Mais bientôt, au moins certaines entreprises et certains gouvernements seront en mesure de pirater systématiquement toutes les personnes », poursuit-il, avant de lâcher une menace effrayante :

« Nous, les humains, devrions nous habituer à l’idée que nous ne sommes plus des âmes mystérieuses. Nous sommes désormais des animaux piratables. »

Mais selon le Dr Harari, cette fusion de la vie humaine avec la technologie ne profitera pas à l’homme ou à la femme moyen pour qu’il ou elle puisse améliorer son propre avenir, mais qu’une poignée d’« élites » ne se contentera pas de « construire des dictatures numériques » pour elles-mêmes, mais « gagnera le pouvoir de réingénier l’avenir de la vie elle-même. Parce qu’une fois que vous pouvez pirater quelque chose, vous pouvez généralement aussi le concevoir. »

Si les élites parviennent à réorganiser l’humanité, il faudra décider si les données de notre ADN, de notre cerveau, de notre corps et de notre vie « m’appartiennent, ou appartiennent à une société, ou au gouvernement, ou, peut-être, à la collectivité humaine ».

Bien sûr, Bill Gates est impliqué.

Selon Harari, la technologie du cloud, comme la plateforme d’IBM ou celle de Gates, Microsoft, sera l’une des « forces motrices » de cette évolution.

« Les humains sont désormais des animaux piratables », déclare le Dr Harari à un autre moment de la vidéo. « Toute l’idée que les humains ont cette âme ou cet esprit, et qu’ils ont le libre arbitre, et que personne ne sait ce qui se passe en moi, donc quoi que je choisisse, que ce soit aux élections ou au supermarché, c’est mon libre arbitre, c’est fini. »

« Le libre arbitre, c’est fini », souligne-t-il.

« Aujourd’hui, nous avons la technologie pour pirater les êtres humains à grande échelle », poursuit Harari, qui ajoute : « Tout est numérisé. Tout est surveillé. »

« En cette période de crise, vous devez suivre la science », soutient le Dr Harari. « On dit souvent qu’il ne faut jamais laisser une bonne crise se perdre, parce qu’une crise [COVID] est l’occasion de faire aussi de bonnes réformes qu’en temps normal les gens n’accepteront jamais. Mais en temps de crise, vous voyez que nous n’avons aucune chance, alors faisons-le. »

 

 

Texte du discours :

…de nombreux tyrans et gouvernements ont voulu le faire mais personne ne comprenait assez bien la biologie et personne n’avait assez de puissance de calcul dans les données pour pirater des millions de personnes ni la Gestapo ni le KGB n’ont pu le faire… mais bientôt au moins quelques sociétés et gouvernements seront en mesure de pirater systématiquement toutes les personnes.

Nous, les humains, devrions nous habituer à l’idée que nous ne sommes plus des âmes mystérieuses, nous sommes maintenant des animaux piratables. Les données pourraient permettre aux élites humaines de faire quelque chose d’encore plus radical que de construire des dictatures numériques.

En piratant les organismes, les élites pourraient obtenir le pouvoir de réingénier le futur de la vie elle-même, car une fois que vous pouvez pirater quelque chose, vous pouvez généralement aussi l’ingénier. Et si nous réussissons à pirater et à concevoir la vie, ce ne sera pas seulement la plus grande révolution de l’histoire de l’humanité, ce sera la plus grande révolution de la biologie depuis le tout début de la vie, il y a quatre milliards d’années.

Pendant quatre milliards d’années, rien de fondamental n’a changé dans les règles du jeu. Les dinosaures, les amibes, les tomates, les humains, toute la vie était soumise aux lois de la sélection naturelle et aux lois de la biochimie organique, mais cela est sur le point de changer … Mais notre conception intelligente et la conception intelligente de nos cloud, le cloud d’IBM, le cloud de Microsoft, ce sont les nouvelles forces motrices de l’évolution et en même temps la science peut permettre à la vie, après avoir été confinée pendant quatre milliards d’années dans le domaine limité des composés organiques, de sortir dans le domaine inorganique ainsi après quatre milliards d’années de vie organique façonnée par la sélection naturelle.

Nous entrons dans l’ère de la vie inorganique façonnée par la conception intelligente. Ainsi, les données sur mon ADN, mon cerveau, mon corps, ma vie, m’appartiennent-elles ? ou à une société ou au gouvernement ou peut-être à le collectif humain ? Les humains sont maintenant des animaux piratables, vous savez... toute l’idée que les humains ont, vous le savez, ils ont cette âme ou cet esprit et ils ont le libre arbitre et personne ne sait ce qui se passe en moi, donc quoi que je choisisse, que ce soit dans l’élection ou que ce soit dans le supermarché, c’est mon libre arbitre … c’est terminé le libre arbitre, c’est terminé.

Aujourd’hui nous avons la technologie pour pirater les êtres humains à une échelle massive. Oui, je veux dire, tout est numérisé, tout est surveillé en ce temps de crise, vous devez suivre la science, on dit souvent qu’il ne faut jamais laisser une bonne crise se perdre.

 

Article ICI

  

   
 
 
 

6 commentaires:

  1. Un tel projet de dépossession des autres de leur identité naturelle, une telle ambition morbide ne peut naître et se développer que chez des personnes très incomplètes, des personnes qui, pour diverses raisons, à cause de diverses circonstances de leur vécu – et peut-être de leur nature personnelle innée, n’ont jamais perçu le miracle de la Création et de l’émergence de la conscience. Ces personnes-là sont, à mon sens, des atrophiés psychiques, des victimes de leur étroitesse d’esprit, tandis qu’elles se jugent sans doute être des "élites" pensantes…
    Et ce projet morbide qui tend à s’imposer témoigne bien de ce qui se joue sans doute à un niveau psychique et spirituel qui lui/qui leur échappe totalement : le projet d’une vaste poussée à/vers l’individuation de tous ceux qu’ils veulent "désindividuer" totalement et dénaturer.
    Je crois (et j’espère) que ces transhumanistes sans âme sont, à leur insu, les agents d’une mutation/orientation de l’humanité dans un sens qui est à l’opposé de celui qu’ils veulent imposer.

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ces gens sont incomplets, ils n'ont aucune connexion à leur "âme"...ils ne sont que des "cerveaux sur pattes", sans empathie et sans bon sens.
      Ils sont "fous"...et ce qui est plus grave, c'est que, sous une apparence de "raison", ils nous embarquent dans leur folie.
      Une folie qui consiste à se prendre pour Dieu et à prétendre non seulement diriger l'Humanité, mais encore la (re)concevoir, la reformater selon l'étroitesse de leur vision...
      Une folie qui consiste à se couper de la magie du Vivant, à nier son profond Mystère...et à faire de tout être un objet.
      Un objet surveillable et manipulable.

      Comme toi, j'espère de tout mon coeur que la folie de cette entreprise finira par apparaître aux yeux de tous et qu'un mouvement inverse, réactionnel, pourra balayer pour toujours cette ambition insensée.

      Supprimer
    2. « Une folie qui consiste à se couper de la magie du Vivant, à nier son profond Mystère...et à faire de tout être un objet. »

      Je crois que les transhumanistes veulent nous créer à leur propre ressemblance… car ils sont déjà les jouets et les objets de leur mental/intellect coupé de l’âme… Mais ils ne le savent pas car ils ignorent fortement la part "magique" en eux, la part qui n’est pas d’ordre mental/intellectuel.
      Ils seraient la caste des objets supérieurs et nous serions la caste des objets inférieurs…
      Mais la partie n’est pas encore entièrement jouée. La part "magique", momentanément tenue à l’écart par les manœuvres d’apeurement et de sidération psychologique, finira peut-être par se manifester et se faire entendre chez les victimes de ces manœuvres criminelles.
      Espérons-le !

      Amezeg

      Supprimer
    3. L'espoir réside effectivement dans le "réveil" ...
      (s'il ne se produit pas "trop tard")...

      L'espoir réside aussi dans le fait qu'entre un homme "sans âme" et un humain connecté à la sienne, le "pouvoir" appartient au second...
      Encore faut-il qu'il le sache !

      Supprimer
    4. Le réveil peut prendre divers chemins complémentaires les uns des autres. Je viens de lire l’annonce* de manifestations de nombreuses femmes en Iran contre le port du voile qui leur est imposé. Le dévoilement du Féminin de l’être – qui est en nous, hommes et femmes, ce qui nous relie à notre profondeur intérieure, à notre âme – serait-il en train de gagner du terrain de part le monde ? Des rêves notables semblent en annoncer l’avènement, et ces révoltes de femmes, en Iran, pourraient témoigner d’un "mouvement de fond" allant dans ce sens…(?)

      Amezeg

      * Lu ici : https://www.francesoir.fr/politique-monde/manifestations-des-femmes-en-iran-contre-le-port-du-voile-huit-morts

      Supprimer
  2. Tout finira par être "dévoilé" ... ! ;-)

    RépondreSupprimer