mardi 8 novembre 2022

100 ans

 

 

Annick de Souzenelle a ...100 ans !

Bon anniversaire...


.

 

 

2014

 

 

Extrait :

"

"Je sais que nous allons passer par des choses très difficiles...

Je suis très pessimiste quant à l'avenir immédiat...

mais très optimiste quant à l'évolution de l'homme..."

.


  

2022

 

 

 

.

7 commentaires:

  1. Annick de Souzenelle, centenaire, nous indique, sans se décourager, le chemin de l’essentiel :
    « C’est pas grave, les nombres. C’est pas grave. Je dirais que c’est l’intensité qui compte. En fait je reste fidèle, justement, à ce que je disais étant enfant, ce qui est important c’est comment je vis chaque instant. [……………………..] tout se passe dans l’instant, tout se passe dans le présent. Ou bien on est vraiment en communion avec notre essence, avec notre ontologie, ou bien on est l’animal qui vit dans le temps extérieur et qui a peur, et qui a peur de mourir………..  »
    à partir de 4 mn 40 de la vidéo ‘Annick de Souzenelle : 100 ans et après’

    Le respect, parfois très superficiel et en quelque sorte consumériste, de la longévité en chiffres nous fera-t-il oublier le respect de la vie dans son essence ? :
    « L’avortement sans condition jusqu’à neuf mois préconisé par l’OMS » https://www.francesoir.fr/politique-monde/lavortement-jusqua-neuf-mois-sans-conditions-preconise-par-loms

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce passage que tu cites est très marquant, en effet...C'est un peu le "secret" des gens qui vivent très vieux : ils ne pensent pas à leur âge, ils pensent à vivre pleinement et à vivre chaque jour au maximum.
      Le fait d'être relié à son "essence" (au Soi) colore la vie de passion et fait oublier le nombre des années...
      D'ailleurs, c'est le cas de mes parents (qui approchent des 100 ans, eux aussi...:-)

      Supprimer
  2. Le respect de la vie dans son essence est une question qui se pose aussi à propos de la fin de vie :
    "Légalisation de l’euthanasie et pulsion de mort de notre société"
    https://docteur.nicoledelepine.fr/legalisation-de-leuthanasie-et-pulsion-de-mort-de-notre-societe/

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  3. Merci Amezeg...
    Avortement, suicide assisté...Ce sont des questions cruciales, en effet...
    Des questions délicates, aussi.

    Une chose est sûre : l'avortement, le suicide assisté sont des choses graves...qui mettent fin à une vie humaine, et en tant que tels, il me semble qu'ils ne doivent surtout pas être "banalisés".

    Il semblerait qu'en ce moment, on tende de plus en plus à considérer la vie de certains comme "négligeable"...et à faire passer ce genre de lois très rapidement sans prendre le temps d'en débattre suffisamment...
    Promouvoir de façon aussi "légère" des lois "anti-vie" montre que notre société ne va pas bien, et qu'elle perd ses repères fondamentaux.

    D'autre part, il va sans dire que l'avortement "tardif"...me choque profondément.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La première chose à faire face à ces questions délicates serait de consulter notre instinct naturel, notre nature instinctive profonde, afin de nous accorder à elle, afin de ne surtout pas aller contre elle. C’est le plus important. Cette consultation ne peut se faire dans une salle de débat public ou dans un autre lieu public. Cette consultation de l’instinct naturel doit se faire d’abord dans l’intimité de chacune et de chacun. Lorsque la question est fortement constellée chez quelqu’un, la voix de l’instinct se fera sans doute entendre, entre autres dans des rêves qui surviendront alors.
      Mais qui est assez humble et simple, aujourd’hui, pour accorder foi à ce que disent les rêves ? Tout n’est-il pas dans les discours, dans les livres, dans dans l’intellect triomphant, dans la raison refermée sur elle-même ?

      Amezeg

      Supprimer
    2. Si, si...je suis bien d'accord...c'est d'abord une question de "conscience" et d'accord avec soi-même.
      L'intellect n'est pas le bon outil face à ces questions de vie ou de mort...
      Et le "battage médiatique" actuel autour du suicide assisté ne me dit rien de bon...

      Supprimer
    3. Intuition bien confirmée par l'article que tu cites !
      https://docteur.nicoledelepine.fr/legalisation-de-leuthanasie-et-pulsion-de-mort-de-notre-societe/

      Supprimer