samedi 26 novembre 2022

En hommage à Christian Bobin


 
Triste nouvelle...

Un poète et un homme inestimable, 
 vient de nous quitter...
.
 



Il reste d’une personne aimée une matière très subtile, immatérielle 
qu’on nommait avant, faute de mieux, sa présence. 
Une note unique dont vous ne retrouverez jamais l’équivalent dans le monde. 
Une note cristalline, quelque chose qui vous donnait de la joie 
à penser à cette personne, à la voir venir vers vous. 
Comme la pépite d’or trouvée au fond du tamis, 
ce qui reste d’une personne est éclatant. 
Inaltérable désormais.

Christian Bobin



Réécoutons-le dans une de ses apparitions à La Grande Librairie :
 
 
 
 

La vie a deux visages : un émerveillant et un terrible

 

"Nous sommes sans arrêt confrontés à des séparations. 
La vie a une main qui plonge dans notre corps, se saisit du cœur et l’enlève. 
Pas une fois, mais de nombreuses fois. 
En échange, la vie nous donne de l’or.
Seulement, nous payons cet or à un prix fou 
puisque nous en avons, 
à chaque fois, le cœur arraché vivant…
 
Chaque séparation nous donne une vue 
de plus en plus ample et éblouie de la vie. 
Les arrachements nous lavent. 
Tout se passe, dans cette vie, comme s’il nous fallait avaler l’océan. 
Comme si périodiquement nous étions remis à neuf par ce qui nous rappelle 
de ne pas nous installer, de ne pas nous habituer. 
 
La vie a deux visages : un émerveillant et un terrible.  
Quand vous avez vu le visage terrible, 
le visage émerveillant se tourne vers vous comme un soleil."
.
 
.
 


 

 

 ...

4 commentaires:

  1. Oui, je l'ai appris aujourd'hui. J'aimais beaucoup ce qu'il écrivait, cela me parlait toujours, il y avait tellement de poésie et d'humanité dans ses mots. Une triste nouvelle, en effet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça m'a touchée...Je l'aimais beaucoup...Merci à toi pour ton bel article !

      Supprimer
  2. Un être rare. Il reste ses mots pour nous accompagner. Merci pour le choix si juste des extraits.

    RépondreSupprimer