mercredi 30 novembre 2022

Les dangers du dogmatisme

 

 
 Interview de 2006
 
 
Christiane Singer (décédée en 2007) 
fut lectrice à l'université de Bâle, 
puis chargée de cours à l'université de Fribourg 
avant de se consacrer à ses activités littéraires. 
Elle a suivi l'enseignement de Graf Karlfried Dürckheim, 
(disciple de C. G. Jung). 
Écrivain prolifique, de sensibilité chrétienne imprégnée de sagesse orientale, 
elle s'est abstenue de donner des leçons de morale et excluait tout dogmatisme.
 
Elle nous met en garde contre les dérives de celui-ci
qu'il soit religieux...ou scientifique,
et elle nous donne son opinion sur les "chasses aux sorcières"
menées régulièrement contre ceux qui tentent
une échappée vers l'esprit, vers la spiritualité.

.
 
 

4 commentaires:

  1. « …….ce qui est tragique, ce qui est terrifiant, c’est que si peu d’êtres aient accès à cette éternité qui les fonde ; mais en même temps, moi c’est l’expérience que je fais et qui m’émerveille, il suffit de si peu pour éveiller la mémoire dans les êtres...... »
    dit Christiane Singer, vers 15 mn 45 de la vidéo.

    Les temps que nous vivons amèneront peut-être beaucoup d’êtres, victimes perdues, déboussolées, en perte de sens et en quête de sens, à trouver – ou à retrouver – accès à cette éternité qui les fonde. Car ce qui sous-tend et a créé cette folie dont nous portons tous une part de la responsabilité n’est-ce pas l’ignorance ou l’oubli funeste de cette éternité vivante en nous ?

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous vivons des temps, qui, d'une certaine façon, sont des "traumatismes" collectifs...Or, les traumatismes peuvent mener soit à la "panique", soit à l'éveil intérieur...
      Il n'est pas impossible que beaucoup soient (certains par choix...d'autres par nécessité) amenés à se pencher sur leurs profondeurs et sur leur "part éternelle"...
      Il faut parfois un "grand choc" pour sortir de l'état de déni...
      Pour pouvoir, enfin, entrevoir un bout de "réalité" dans le brouillard de la désinformation permanente...
      Il faut aussi parfois un "grand choc" pour sortir de sa zone de confort et pour chercher un peu de "sens" et d'"âme" à sa vie ...
      Peut-être est-ce que, sans le vouloir, nos dirigeants sont en train de créer, par leur extrémisme, les conditions d'un "Grand Réveil"...?

      Supprimer
  2. Christiane Singer nous dit (22 mn de la vidéo) : "La Vie est sacrée ! Il y a un moment où, dans une situation de Vie, un vertigineux abîme s'ouvre... Waouh ! Je ne suis donc pas ce que j'avais cru... J'ai une incroyable foi dans ce potentiel du vivant... Il vous attend au bout du chemin..."
    Un vertigineux abîme s'ouvre sur l'étincelle que nous avons en nous, sur la "part éternelle", sur "l’éternité".
    Une fois cette porte ouverte, plus jamais elle ne se referme quels que soient les aléas de la Vie...
    Sans doute faut-il un "grand choc" pour sortir de l'état de déni ou tout simplement une certaine certitude qu'il y a quelque chose au fond de soi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire, Jacques...
      Oui, la certitude qu'il y a quelque chose à l'intérieur de soi, quelque chose de l'ordre du "divin".
      Christiane Singer l'appelle notre "noyau indestructible", notre "noyau immortel"...Jung l'appelle le Soi.
      C'est bien cela notre socle, notre part d'éternité.
      Nous pouvons vivre toute une vie sans prendre contact (du moins consciemment) avec cette part sacrée...ou nous pouvons, dans un moment particulier (ou très difficile) laisser tomber nos barrières, et ouvrir cette fenêtre en nous.
      Certains, à cause de leur histoire de vie, l'ouvrent très tôt. D'autres tâtonnent longtemps...D'autres encore la découvrent en un "éclair".
      Ce qui est sûr, c'est que cette part est en chacun.

      Supprimer