lundi 28 novembre 2022

Réseau d'amour

 


 

Les pensées négatives sont puissantes
et nous aspirent vers la noirceur.
Et la même force est à notre disposition
dans la ferveur.
.

Annick de Souzenelle m'a donné cette magnifique phrase :
"Un arbre qui tombe fait plus de bruit
que toute une forêt qui pousse."

Nos actualités, nos informations ne sont faites
que d'arbres qui tombent.
Le monde aurait disparu depuis bien longtemps
si ceci était l'unique réalité.

Le monde tient debout par ce réseau d'amour
que nous créons, vous et moi, chaque jour,
et tous ces êtres qui, en cet instant,
sont en train de faire quelque chose,
des actes d'amour dans le monde,
un regard de tendresse
pour la terre qui nous entoure,
pour la création.

Cela tient le monde debout.
 
Christiane Singer
"Du bon usage des crises"

.

 

 

4 commentaires:

  1. « Les pensées négatives sont puissantes
    et nous aspirent vers la noirceur. »

    Quelqu’un, que j’ai entendu sur le Net, peut-être dans un premier mouvement de souffrance et d’indignation bien compréhensible qui pourrait retomber et se transformer ensuite, parle de SA HAINE envers ceux qui collaborent au totalitarisme en cours.
    C’est l’illustration de cette aspiration – au moins passagère - par la noirceur des pensées négatives. Et c’est ce qu’il faut essayer d’éviter, même dans la revendication très légitime d’une justice à venir qui, sans oubli, placera chacun-e face à ses actes criminels et les sanctionnera comme il se doit.

    La haine ronge le cœur de celui qui hait, comment peut-il alors faire tenir le monde debout ?

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Face à la situation actuelle, il y a en effet deux "pièges" : le premier est de ne "rien voir", de ne "rien comprendre"...(par peur ou par paresse). Le deuxième consiste, après avoir "ouvert les yeux" à sombrer dans la haine de ceux et celles qui nous manipulent, ainsi que de ceux qui participent à cette manipulation, qui ne s'y opposent pas.

      La deuxième réaction est en partie compréhensible...mais s'il est "humain" de vouloir détruire "l'ombre" qui nous fait du mal, il faut aussi se souvenir qu'il n'y a qu'une façon de la faire : c'est d'augmenter la "lumière"...:-)

      Supprimer
  2. Un rappel bienfaisant ! A se rappeler chaque jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui...Ce livre, j'ai dû le relire quatre ou cinq fois !!!

      Supprimer