mercredi 23 mai 2018

Penser l'impensable





 
 
Ce qui nous sépare du pouvoir rédempteur qui nous habite,
ce sont les représentations idéologiques de notre société
 que nous avons sucées avec le lait de notre mère.
(...)
 
Le plus difficile pour nous Occidentaux
c'est de penser ce pour quoi nos sociétés
n'ont pas de concepts, pas de réceptacles,
pas de structures préfabriquées.
 
Le plus difficile c'est la haute voltige de l'imaginable.
Les plus grands tabous ne sont pas seulement
ancrés dans les corps, ils paralysent l'esprit imaginant,
ils interdisent l'accès au non-pensé socioculturel.
 
Que de fois, lorsque nous évoquons
de nouvelles constellations relationnelles
et/ou d'ordre économique ou social,
la première réaction est de rejet :
 
"Tu rêves, c'est impossible, ça n'ira pas,
tu vois bien comment ça se passe...".
 
Christiane Singer
"Où cours-tu, ne sais-tu pas
que le ciel est en toi ?"
.


 

7 commentaires:

  1. Chaque jour, tout se transforme inéluctablement. Des roses magnifiques hier dans mon jardin se sont fanées aujourd'hui. Le changement est toujours porteur d'une certaine créativité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Daniel ...
      Bien contente de te lire. Je vois que tu viens régulièrement sur Fil d'Ariane et ça me fait plaisir !

      Mais...tu es sûr que tu ne t'es pas trompé d'article ? :-)
      Celui-là ne parlait pas vraiment de ce qui se transforme "naturellement"...mais de notre difficulté à oser imaginer le nouveau, voire l'impossible...

      Supprimer
    2. Tous les jours le nouveau s'offre à nous si on le veut bien....

      Supprimer
  2. carnetsparesseux24 mai 2018 à 14:11

    Mais comment penser hors de nos modes de penser ? Comment faire le pas de côté qui biaise le regard et redresse la perspective ?
    pas si simple, mais tentant(je veux dire : qui doit être tenté)
    sinon on répète et ressasse et (par dessus le marché - tient, le voilà, le sacro-saint-marché :) - on va droit où on veut nous mener)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ça...arriver à penser "hors du cadre"...
      Hors du cadre dans lequel on est emprisonnés depuis trop longtemps et dans lequel on veut nous garder...

      Et sortir du cadre, c'est quelque chose de pas si compliqué...quelque chose qui à la base de tout processus créatif, non ? ;-)

      Supprimer
    2. carnetsparesseux25 mai 2018 à 11:41

      pas compliqué, de sortir du cadre ? Parle-en à la Joconde ! :)

      Supprimer
    3. :-))

      https://www.akenini.com/photosfunimg-4957-23-1.php

      Supprimer