dimanche 18 septembre 2016

Le théâtre de la vie


"Je" est un autre.
Arthur Rimbaud
.


Une des métaphores les plus parlantes et les plus riches qui existent, 
pour bien comprendre notre identité d'être humain,
est celle du THEATRE.

La Vie est comme une pièce de théâtre.

A la naissance, nous quittons les coulisses 
et montons sur la scène du monde.
A notre mort, le rideau tombe
et nous quittons la scène.

Entre-temps, nous jouons une pièce.
Nous avons un rôle à jouer dans l'histoire, 
(dans l'Histoire).

Nous jouons à être ceci ou cela...
homme ou femme,
européen ou asiatique
chrétien ou musulman,
patron ou employé,
célèbre ou anonyme...etc.

Le personnage que nous incarnons alors
est notre Personnalité.
C'est elle qui permet de nous différencier
et qui permet aux autres de nous reconnaître
en tant qu'être humain  unique,
jouant un rôle unique.

Cette personnalité est importante, 
elle est essentielle,
personne ne peut s'en passer 
ou faire comme si elle était négligeable.
Elle est notre compagne quotidienne.

Mais le danger est de s'y identifier.
De s'identifier si fort à ce personnage
et à ce rôle temporaire
qu'on en oublie qu'ils ne sont pas nous.

Que nous existons aussi en-dehors de cette scène.
Que nous avons une identité plus profonde :
celle de l'Acteur.

Et que c'est celle-ci
que nous retrouverons tôt ou tard.
Après la pièce.

Bien sûr, le fait de jouer la pièce n'est pas inutile.
Grâce à cette expérience, 
l'Acteur apprend de nouvelles choses.
Sur la vie, sur lui-même.

Il "sort" de cette expérience de "jeu"
différent de ce qu'il était en y entrant.
Enrichi.
Et prêt pour jouer un autre rôle,
une autre pièce.

Il s'agit donc de jouer son rôle
et de bien le jouer.
De s'y investir...
Puisque nous sommes là pour cela.
Et que si nous ne nous y investissons pas, 
nous n'évoluerons pas.

Donc jouons le Jeu, 
jouons le "JE"...
Du mieux que nous le pouvons.
Mais tout en gardant à l'esprit
que, tout au fond,
 nous ne sommes pas ce "JE", cet ego, ce personnage.
Nous sommes l'Acteur qui joue le personnage.


Nous ne sommes pas le masque,
nous sommes l'Être qui porte, temporairement, 
pour quelques dizaines d'années,
le masque.

Notre Être véritable se situe ailleurs,
derrière, dans les coulisses,
hors du temps et de l'espace 
de notre vie humaine.

Nous ne disparaissons pas
quand les projecteurs s'éteignent
et que nous quittons notre costume de scène. 

Nous sommes beaucoup plus vastes que cela.
Plus vastes que notre personnage incarné.
Nous sommes Esprit.
Nous sommes le Maître du JE.

Certains appellent cet Être spirituel,
plus vaste et plus profond, le SOI...
D'autres lui donnent des noms différents...
(Le Centre, la Conscience supérieure,
le Moi authentique, l'Être éternel,
le Guide ou le Maître intérieur, le Pôle de lumière...)
le nom choisi n'a d'ailleurs  aucune importance, 
à partir du moment où il désigne notre ESSENCE.


La Licorne
.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire