samedi 30 janvier 2021

Un plan...datant de 2010


Et si...bien loin de l'improvisation apparente, 

toutes les décisions soi-disant "sanitaires" étaient...

soigneusement planifiées et concertées ?

.

 

Voici un document qui fait froid dans le dos  :

 
 
Le texte d'origine, qui s'intitule
"Scénarios pour le futur de la technologie
et du développement international", 
date de 2010
et, vous ne le croirez peut-être pas,
il est disponible en intégralité sur internet  !!!
En anglais : ICI
En français : LA 
 
Lire en priorité : 
"Les narratifs du scénario" p 18
.

En 2014, un journaliste en a parlé longuement dans une vidéo
(sans savoir, à l'époque, quelle forme prendrait ce virus)
Cette vidéo peut s'écouter ICI
.
 
 
Alors, après avoir lu cela,  
on peut, bien sûr, se déchirer 
entre "complotistes" et "anti-complotistes"...
On peut s'écharper pour savoir
qui détient la vérité ou qui ne la détient pas...
mais cela ne nous mènera nulle part.
 
 Car cela fait bien évidemment le jeu 
de ceux qui souhaitent nous voir divisés...

Pour moi, la seule question valable est :
 
Maintenant que la première partie du plan est révolue,
maintenant que l'on est sûr que tout cela n'est pas "du vent", 
mais que ça s'est réellement passé, sous nos yeux...
allons-nous continuer à laisser se dérouler la suite...

.

 

 


Prenez garde

 
 

 
 
Oh prenez garde à ceux qui n'ont rien
Chante chante un petit oiseau malin
Qui monte au ciel, qui plane et qui pique
Au-dessus des royaumes et des républiques
 
L'oiseau malin regarde et voit
Les monarques et leurs secrets
Qui lancent dans les palais d'état
Les ordonnances et les décrets
 
Masters and servants
De leurs salons protégés
N'entendent pas l'oiseau qui chante
N'entendent pas l'oiseau chanter
Pressentant comme un danger

Oh prenez garde à ceux qui n'ont rien
Qu'on a laissé au bord du chemin
Rêveurs rêvant le monde meilleur
Ils voient la colère monter dans leurs cœurs

Oh prenez garde à ceux qui n'ont rien
Chante chante un petit oiseau malin
Qui monte au ciel, qui plane et qui pique
Au-dessus des royaumes et des républiques 

L'oiseau malin regarde et voit
Les financiers dans leurs mystères
Qui jouent sur les écrans plasma, lon la
L'argent que tant de gens espèrent
 
Masters and servants
De leurs bureaux protégés
N'entendent pas l'oiseau qui chante
N'entendent pas l'oiseau chanter
Pressentant comme un danger

Oh prenez garde à ceux qui n'ont rien
Qu'on a laissé au bord du chemin
Rêveurs rêvant le monde meilleur
Ils voient la colère monter dans leurs cœurs

Oh prenez garde à ceux qui n'ont rien
Chante chante un petit oiseau malin
Qui monte au ciel, qui plane et qui pique
Au-dessus des royaumes et des républiques

Le monde de demain
Il est dans leurs mains
Les mains de ceux qui n'ont rien
Dans leurs mains

Oh prenez garde à ceux qui n'ont rien
Qu'on a laissé au bord du chemin
Rêveurs rêvant le monde meilleur
Ils voient la colère monter dans leurs cœurs

Oh prenez garde à ceux qui n'ont rien
Chante chante un petit oiseau malin
Qui monte au ciel, qui plane et qui pique
Au-dessus des royaumes et des républiques
 
Prenez garde
Prenez garde
Prenez garde
.
 

 


 

jeudi 28 janvier 2021

Il suffira...

 

Garder l'espoir, encore et encore, encore et malgré tout, 

parce qu'il y a la vie, parce qu'il y a l'amour...

et que rien ne résiste à ces deux-là...

quand ils décident de ne pas baisser les bras !

.

 

Il suffira...d'une étincelle....




Théâtre d'ombres

 

 

Extrait d'interview du Dr Louis Fouché

 

- (...) médiatiquement, on a beaucoup plus entendu 

ceux qui étaient là pour faire peur… Pourquoi, selon vous ?

Je crois qu’il y a des conflits d’intérêt très importants autour de cette épidémie. Il y a donc des « profiteurs de guerre ». Finalement, quand vous faites peur et que vous culpabilisez les gens, vous parvenez à prendre le contrôle sur eux. C’est d’ailleurs une des techniques des pervers narcissiques et des paranoïaques. Ce principe est aussi au cœur du terrorisme, où il s’agit de faire peur pour monopoliser l’attention sur un morceau de problématique extrêmement focal. Dans le cas de cette crise, les gens qui ont produit un message de peur sont soit ceux qui avaient peur eux-mêmes et ressentaient le besoin d’en parler (une grande partie, je crois), soit des pervers qui nous manipulent. Or, en général, on vous manipule pour deux raisons à travers l’histoire de l’humanité : le pouvoir ou l’argent. Comme disent les Américains, quand on ne comprend pas une situation : « Follow the money ! »

En ce sens, vous dénoncez le rôle pervers des médias mainstream ?

Oui, parce que les médias servent d’intermédiation à la réalité. On leur a donné un pouvoir démesuré pour dire le réel à notre place, or ils ne disent pas le réel. Ces médias sont aux ordres de puissances d’argent. Chaque année, Le Monde Diplomatique publie à qui appartiennent les médias mainstream. En France, une quinzaine ou une vingtaine de familles, qui sont à la tête de multinationales, se partagent le gâteau des médias et s’en servent comme outil de « fabrication du consentement », dixit le linguiste Noam Chomsky (2). Nous sommes au cœur d’une fabrique du consentement extrêmement élaborée ; dans cette ingénierie sociale (3), elle-même au service du pouvoir politique, lui-même au service des pouvoirs économiques. 

 

 

Ce n’est ni nouveau ni original ! Reportez-vous à La République de Platon : les esclaves sont enchaînés au fond de la grotte, tandis que les sophistes maintiennent des simulacres, des marionnettes devant le feu et font regarder des ombres sur le mur de la caverne aux esclaves. Chaque fois qu’un esclave veut tourner la tête vers la lumière et tenter de sortir, les sophistes mettent en place un nouveau petit théâtre d’ombre pour maintenir l’illusion. Pire, celui qui voudrait s’échapper et montrer la sortie serait aussitôt lapidé par ses congénères ! Parce que la vérité serait trop dangereuse ; elle viendrait sortir de ce confort-là. 

Dans cette crise sanitaire, on a donné la parole à ceux qui maintenaient dans l’illusion, dans la peur, le mensonge. Et, en effet, on a essayé de « lapider » ceux qui amenaient vers la vérité, parce que la vérité n’est pas confortable ! Elle vous fait voir toutes les noirceurs du système… qui sont aussi tous les petits arrangements avec le courage que chacun s’autorise. La paranoïa des grands de ce monde est la petite perversion et la paranoïa présentes à l’intérieur de nous. Toutes ces couardises, ces petites rétractations devant la responsabilité que nous avons laissé prospérer d’année en année, jusqu’à ce que le monstre soit tellement gros qu’il cherche à nous manger. 

 


 

lundi 25 janvier 2021

Le joli passé de Pfizer, bienfaiteur de l'humanité...

 

 

Le laboratoire Pfizer écope d'une amende de 2,3 milliards de dollars

 

  Article datant du 3 septembre 2009- France 24

 

Le laboratoire américain Pfizer accepte de payer la plus grosse amende jamais infligée par la justice américaine à un groupe pharmaceutique. Il a été reconnu coupable de pratiques commerciales frauduleuses.

AFP - Le groupe pharmaceutique américain Pfizer, fabricant du Viagra, a accepté de payer une amende record de 2,3 milliards de dollars pour solder une plainte sur ses pratiques commerciales, ont annoncé mercredi les parties prenantes.

Il s'agit "de la plus grosse amende jamais infligée par la justice américaine dans le secteur de la santé", a souligné le ministère de la Justice dans un communiqué, alors que l'administration Obama cherche à lutter contre la fraude et à réduire le coût astronomique de la santé aux Etats-Unis.

Cet accord définitif fait suite à un accord de principe dévoilé en début d'année. Il porte sur "des pratiques commerciales frauduleuses" concernant l'anti-inflammatoire Bextra, a rappelé le ministère.

Le Bextra avait été retiré du marché en 2005, en raison d'inquiétudes sur ses effets secondaires, particulièrement cardiaques. Selon les plaignants, Pfizer "a fait la promotion du Bextra pour plusieurs usages et dosages que la FDA (l'autorités sanitaire, ndlr) avait refusé de valider en raison de doutes sur les risques" associés à cet anti-inflammatoire.

Pfizer était également poursuivi pour pratiques commerciales abusives concernant trois autres traitements: le Zyvox (infections bactériennes), le Geodon (troubles bipolaires et schizophrénie) et le Lyrica (troubles nerveux).

Les avocats des plaignants au civil ont salué le montant record de l'amende.

"Pfizer a ciblé des pédiatres et des adolescents pour étendre la commercialisation du Geodon", citent-ils à titre d'exemple, alors que "la FDA a validé le Geodon pour une population de 18-65 ans".

"Pfizer a régulièrement versé des commissions à ces médecins pour enfants pour qu'ils fassent des présentations promotionnelles à leurs pairs sur les bienfaits du Geodon", poursuivent les avocats du cabinet Kenney Egan McCafferty & Young, dans un communiqué.

L'accord solde les plaintes au civil et au pénal sur le sujet. Pfizer, et sa filiale concernée Pharmacia & Upjohn Company, va verser 1,3 milliard de dollars pour solder le volet pénal de l'affaire, et 1 milliard supplémentaire pour solder le volet civil.
(...)

 

vendredi 15 janvier 2021

Pour guérir : être ce que l'on est

 

 
En chaque “maladie” se trouve l’interdiction 
de faire quelque chose que nous désirons 
ou l’ordre de faire quelque chose que nous ne désirons pas.
 
Toute guérison exige la désobéissance à cet interdit ou à cet ordre. 
Et pour désobéir, il faut se débarrasser de la peur enfantine
de ne plus être aimé, c’est à dire abandonné.
 
Cette peur entraîne un manque de conscience :
Celui qui en est affecté n’a pas conscience de ce qu’il est vraiment, 
car il essaye d’être ce que les autres attendent qu’il soit. 
S’il persiste dans cette attitude, 
il transforme sa beauté intime en maladie.
 
La santé ne se trouve que dans l’authenticité.
Pour parvenir à ce que nous sommes, 
il faut éliminer ce que nous ne sommes pas.
 
Le plus grand bonheur, c’est d’être ce que l’on est.
.
 
Alexandro JODOROWSKY
 
 
 
 

jeudi 14 janvier 2021

Monde sans âme

 
 
 

.
 
La modernité a désenchanté le monde.
Les âmes n'y trouvent plus d'oxygène.
La profondeur de la personne est ignorée.

Il n'existe plus de base stable pour fonder les valeurs
en dehors de la Déesse Raison.
Toute allusion à la dimension profonde de l'existence
est interdite en public.
Le monde n'est que rationnel.
Le reste, ce qui n'est pas explicable scientifiquement,
n'existe pas.

Le seul enchantement possible est de s'émerveiller
des formidables et incroyables progrès
de la science et de la technologie.
 
Marc Luyckx Ghisi
"Surgissement d'un nouveau monde"
.
 
 

 

 

mercredi 13 janvier 2021

Un si bel avenir...

 
 
 
Le danger dans le passé était
que les hommes deviennent des esclaves.
Le danger dans le futur
est qu'ils deviennent des robots.
.
Erich Fromm
.

Le fondement même de Google est de pouvoir, un jour, se passer d’ordinateurs et de connecter directement le cerveau à Internet..
Pierre Ducrozet
"L'invention des corps"
(2017)



 
 
Vers quoi essaie-t-on de diriger l'humanité ?
Le journal télévisé de janvier 2015
nous en donne une petite idée...


 


Google s'occupe de notre santé

et cherche à créer "l'homme éternel"...

.

Mais une question se pose :

 L'homme de demain

transformé par la robotique et la génétique,

sera-t-il encore...

un homme ?

.

 

La Licorne

.

 


lundi 11 janvier 2021

Pour une humanité libre

 

 
 
Nous sommes tous spectateurs d’un film. 
Ce film, bien qu’il soit le même pour tout le monde, 
n’est pas perçu de la même manière par tout le monde. 
Certains voient le scénario de base, d’autres toutes les ramifications 
et sous-scénarios qui coexistent en même temps au sein du film. 
Certains effleurent la surface de certains protagonistes du film,
d’autres voient leurs faces cachées. 
 
On pourrait dire que ce sont les différentes couches de la réalité, 
certaines sont visibles à l’œil nu,
 d’autres nécessitent un regard plus aiguisé et plus informé.
En d’autres termes, tout le monde regarde le même film 
mais tout le monde ne voit pas la même chose.
Ce qu’il se passe présentement aux États-Unis est tellement énorme 
que même Hollywood n’aurait pas osé pousser le scénario aussi loin. 
 
Peu importe pour qui l'on est, ou en qui l’on croit, 
ce qu’il se passe là-bas est absolument historique, 
sans précédent, et va déterminer l’avenir de cette planète.
 
Nous voulons tous la même chose, la paix, l’amour, la liberté. 
Nous voulons tous exercer notre droit à la liberté d’expression
qui est notre droit le plus fondamental en tant qu’être humain. 
Aujourd’hui ce droit fondamental est bafoué, puisque contrôlé. 
 
En tant qu’être humain, le Créateur nous a donné en cadeau 
le langage, le Verbe, quand on n'a plus le droit à la parole, 
est-on encore considéré comme un être humain ?
Alors peu importe derrière quels personnages nous sommes, 
pour une humanité libre.
 
Prions pour tout cela et restons unis et en lien.
.
9 janvier 2021
.
 
 
Que la manifestation la plus élevée possible 
se réalise sur le plan terrestre 
et à travers toutes les dimensions. 
Que la Paix règne en tous les cœurs. 
Que l’Amour triomphe. 
 
Que la Vie reprenne ses droits sur terre. 
Que la Lumière vienne éclairer les ténèbres. 
Que tous les êtres soient libérés de leur souffrance. 
Que la Joie rayonne à travers tous les sourires. 
Que Ta Volonté soit faite. 
 
 

 

dimanche 10 janvier 2021

Comment résister ?

 

 médecin anesthésiste à Marseille

 

   
Le courage vient du coeur

(.....)

- Comment résister dans ce climat délétère ?

La résistance, pour moi, c’est l’idée de se relier, de s’accrocher les uns aux autres, de se serrer les coudes pour tenir. 

Il ne s’agit même pas de renverser le pouvoir, mais simplement de s’accrocher à des éléments de bon sens, de bonnes grosses prises : la paix, la joie, la liberté, l’amour… 

L’image qui me porte, c’est celle d’une symphonie ou d’un opéra. Lors du final, il y a cette apothéose où les chœurs reprennent toutes les parties du morceau, alors que les cymbales battent à toute volée, quasi jusqu’à la cacophonie. Vous avez cette petite flûte traversière qui tient les sept notes fondamentales du morceau, alors même que vous ne l’entendez plus. Soudain, le chef d’orchestre lève les bras… l’apothéose retombe… laisse place au silence… et la flûte traversière reprend les sept notes une dernière fois. Pour moi, c’est ça la résistance ! 

Il s’agit de traverser l’effondrement, le déferlement totalitaire, d’être « poncé » au passage par ces vents forts, ces grêlons, qui viennent révéler notre quintessence, le meilleur de nous-même. Pour que le joyau puisse enfin apparaître dans sa plus belle brillance, la plus simple, la plus nue.

- Quelle est alors votre vision de l’après-covid, et plus globalement de l’avenir ?

J’ai vraiment l’impression que le grand arbre est en train de s’effondrer une fois pour toutes. 

Nous sommes au bout de cette crise itérative. Cette fois, elle est tellement manifeste que si l’on ne veut pas la voir, c’est que l’on veut s’aveugler. Or, quand l’arbre s’effondre, il ouvre un chablis dans la forêt. Il y a alors de la lumière pour toutes les petites pousses qui étaient déjà là. En l’occurrence, la permaculture, l’éco-construction, l’habitat partagé, la monnaie libre, une autre vision de l’éducation centrée sur l’enfant (non pour en faire un rouage de la société), du travail et de l’artisanat, une relocalisation de l’économie, etc. 

Tout est déjà là, il faut juste attendre que le grand arbre s’effondre. Et il est en train de s’effondrer, donc tout va bien. Mais il y a encore du travail ! Il va (nous) falloir du courage. Et le courage, étymologiquement et concrètement, vient du cœur

Ces temps obscurs sont aussi une invitation à l’héroïsme. Ici, il est donné à tout le monde d’être un héros. Il n’y aura ni sauveur, ni messie. Il n’y a que le choix d’une vie héroïque qui s’attache à se mettre en lien avec les autres, reliés ensemble à des valeurs fondamentales, qui puisse être une voie de sortie, de survie, dans ce déferlement totalitaire.

Propos recueillis par Carine Anselme

 

 

Ajout : tirade bien sentie sur la sûreté du "vaccin" anti-covid :-)

 


et vidéo explicative plus longue ci-dessous...

.

 
 
 ....
 
 

samedi 9 janvier 2021

Discours de Berlin

 
Discours de Robert Francis Jr Kennedy
(neveu de John. F. Kennedy)
29 Août 2020- Berlin
 
(traduction simultanée en allemand et sous-titrage en français)

 

 

 

Vérité qui fait mal

 

 

 

La vérité vous rendra libres, 

mais d'abord elle vous mettra en rage.

.

Gloria Steinem

.

 



Celui qui cherche, qu'il ne cesse pas de chercher 

jusqu'à ce qu'il trouve et quand il trouvera, 

il sera bouleversé et, lorsqu'il sera bouleversé,

il sera émerveillé et il régnera sur le Tout.

 .

Evangile apocryphe de Thomas

 




vendredi 8 janvier 2021

Le plan global

 
 

 
Début des révélations ?
 
Certain(e)s commencent à oser
dénoncer le "plan global" de nos élites mondiales...
 
 Accrochez vos ceintures !
Cette vidéo va très loin...
Certains éclaircissements peuvent choquer...

Mais c'est peut-être justement là 
ce dont nous avons besoin  :
d'un "choc" qui  nous  fasse enfin sortir 
 
 
Réveillons-nous...
et ouvrons les yeux sur la réalité !
 
Non pas pour augmenter la peur...
mais pour  tirer un trait définitif 
sur toute cette" noirceur"
et enfin passer à autre chose...
 


 

 

jeudi 7 janvier 2021

Vaccin ou ingénierie génétique ?


(fils de Robert F. Kennedy et neveu de l’ancien président John F. Kennedy) 
sur la dangerosité du vaccin ARN 
 
 



« Je voudrais attirer d’urgence votre attention sur des questions importantes liées à la prochaine vaccination contre le Covid-19. »
 
« Pour la première fois dans l’histoire de la vaccination, les vaccins dits à ARNm de la dernière génération interviennent directement dans le matériel génétique du patient et modifient donc son propre matériel génétique, ce qui équivaut à une manipulation génétique, déjà interdite et considérée jusqu’à présent comme criminelle. »
 
« Cette intervention peut être comparée aux aliments génétiquement modifiés, qui sont également très controversés. »
 
« Bien que les médias et les hommes politiques banalisent actuellement le problème et réclament même déraisonnablement un nouveau type de vaccin pour un retour à la vie normale, cette vaccination reste problématique en termes de santé, de morale et d’éthique, mais aussi en termes de dommages génétiques qui, contrairement aux dommages causés par les vaccins précédents, seront irréversibles et irréparables. »
 
« Chers patients, après un vaccin à ARNm sans précédent, vous ne serez plus en mesure de traiter les symptômes du vaccin de manière complémentaire. »
« Vous devrez vivre avec les conséquences car vous ne pourrez plus être soignés simplement en éliminant les toxines du corps humain — tout comme une personne avec une anomalie génétique comme le syndrome de Down, le syndrome de Klinefelter, le syndrome de Turner ; pas plus que d’être guéri des maladies cardiaques génétiques, de l’hémophilie, la mucoviscidose, le syndrome de Rett, etc. — parce que le dommage génétique est irréversible ! »
 
« Cela signifie clairement que si un symptôme vaccinal se développe après une vaccination à l’ARNm, ni moi ni aucun autre thérapeute ne pourrons vous aider, car les dommages causés par cette vaccination seront génétiquement irréversibles. »
 
« Ces nouveaux vaccins sont un crime contre l’humanité, un crime qui n’a jamais été commis de façon aussi flagrante dans l’histoire. Comme l’a dit le Dr Wolfgang Wodarg, médecin expérimenté : En fait, ce « vaccin prometteur » aux yeux de la grande majorité des gens devrait être INTERDIT parce qu’il s’agit d’ingénierie génétique ! »
 
 
 
 Sur le même thème, une vidéo d'Alexandra Henrion-Caude, généticienne :
 

 

 Autre vidéo alarmiste du Pr Cahill, généticienne et immunologue :


 

mercredi 6 janvier 2021

Tous hypnotisés...



 

    Si vous allez voir un hypnotiseur, il vous dira : "Vous allez tomber endormi; tombez endormi, tombez endormi..." et il va continuer à répéter la même chose d'une voix monotone, et bientôt vous serez endormi profondément. Et il n'a rien fait d'autre que répéter simplement quelque chose. En entendant la même chose, encore et encore, et encore, vous tombez endormi, vous êtes hypnotisé.

    Rappelez -vous cela, car c'est ce que fait continuellement la société. Le mécanisme entier de propagande consiste à répéter. Les politiciens ne cessent de répéter certaines choses. Ils ne cessent de répéter; peu leur importe que vous écoutiez ou non. Ecouter n'est pas l'important - simplement de continuer à répéter. Peu à peu vous voilà convaincu, persuadé; pas logiquement, pas rationnellement -ils ne discutent jamais avec vous, vous êtes hypnotisés par la répétition.

    Hitler ne cessait de répéter : "Les juifs sont la cause des souffrances de l'Allemagne, de sa défaite. Une fois les juifs détruits, il n'y aura plus de problème. Vous êtes les maîtres du monde entier, vous êtes une race spéciale; vous êtes venus ici-bas pour dominer, vous êtes la race supérieure." 

    Au début, ses amis eux-mêmes ne le croyaient pas; lui-même non plus, tellement le mensonge était évident.Mais il continua. Peu à peu les gens commencèrent à y croire - ils étaient hypnotisés. Et lorsque les gens furent hypnotisés, lui-même le fut aussi : "Il doit y avoir là-dedans quelque chose de vrai. Si des millions de gens y croient, il doit y avoir là-dedans quelque chose de vrai !" Ses amis aussi commencèrent à y croire. Ce fut une hypnose mutuelle; et puis l'Allemagne entière se laissa prendre.

    L'une des races les plus intelligentes se comporta de la façon la plus imbécile. Pourquoi ? Qu'a subi le mental allemand ?  Uniquement de la répétition, de la propagande. Hitler n'a écrit son autobiographie Mein Kampf que pour transformer un mensonge en vérité ; il y a un procédé simple pour cela : le répéter sans cesse -et il le savait par expérience personnelle.

    Vous continuez à répéter une chose particulière : vous fumez, vous continuez à fumer chaque jour, cela devient une hypnose. Et même si vous vous rendez compte que c'est inutile, futile, idiot, nocif à la santé...rien à faire, désormais, c'est une auto-hypnose...

.

Osho 
"Commentaire de l'Evangile de Thomas"

.


mardi 5 janvier 2021

Covid 1984

 

 

La crise de la Covid-19 n'est pas sanitaire, mais politique, et aucune des mesures liberticides n’est fondée scientifiquement ; par contre, la Covid-19 rend évidente la corruption complète du corps politique et de ses appendices médiatiques et scientifiques.

Cette corruption reflète la crise du capitalisme industriel financier (annoncée dès 1972), et la volonté des oligarques de détruire la démocratie représentative.

Le système politique qui se met en place est bien totalitaire, c’est-à-dire que toutes les facettes de la vie des citoyens seront pilotées par une structure idéologique mortifère ne différenciant plus les sphères privées et publiques.  

Ce totalitarisme sera fasciste, sanitaire et numérique.

.

Michel Weber, philosophe

 .


 

  

Une vision claire...
et un discours intelligent et tout aussi clair ....

Merci Monsieur Weber !

.

dimanche 3 janvier 2021

Distinguer le jour et la nuit

 


 
On raconte qu’un soir un rabbin demanda à son assemblée d’étudiants:
À quel signe sait on que la nuit se dissipe et que le jour se lève ?
Long silence. Un jeune homme dit :
Si l’on peut distinguer un chien d’une brebis, alors on voit, on sait. Il fait jour. 
C’est le signe.
Le rabbin fait non de la tête.
Enfants, dit-il, cherchez plus haut.
Nouveau recueillement, murmures . Une voix timide se risque.
La nuit je vois deux arbres. Qui sont-ils ? Je ne sais. Le ciel pâlit , je les distingue. 
Là un cèdre, la un figuier. Le jour se lève. C’est le signe.
Non et non, répond le rabbin. Interrogez vos cœurs, ils savent.
On se consulte du regard, on ne sait pas. Le rabbin dit :
Lorsque vous rencontrez un visage étranger et que vous voyez en lui votre frère, en vérité voilà le signe que votre nuit est finie.
 
D'après Henri Gougaud 
"Petits contes de sagesse pour temps turbulents"