dimanche 4 décembre 2022

Un livre éclairant


 


 
Laurent Gounelle a écrit là un livre assez différent 
de ses précédents ouvrages...
qui étaient nettement plus "légers"...
et moins ancrés dans l'actualité.
 
Il livre ici une histoire simple, 
une sorte de "parabole" 
autour de l'épidémie de Covid,
épidémie qui, astucieusement, n'est pas nommée,
le sujet étant "déplacé" ...
mais bien reconnaissable !
 
 
L'auteur contourne toute prise de position 
concernant les vaccins, 
mais s’intéresse « à tout le reste »...
aux mesures prises...à leur apparence logique
qui cachent mal leur complète absurdité ...
 
Il s'appuie sur de nombreuses références historiques
sur des théories économiques 
et sur des études psychologiques...
On y retrouve notamment une analyse détaillée 
des principales techniques de manipulation des masses...
.  
 
C'est un  livre court, facile à lire,
une sorte de "conte philosophique"...
qui  démonte bien l'engrenage 
dans lequel nous sommes pris
et qui évite intelligemment le jugement 
par rapport à ceux qui "ne voient pas"...
ce qui le rend lisible par (presque) tous...
.
 
A lire et surtout...
 à "faire lire"...
.
 
 Merci Laurent Gounelle !
Il fallait avoir le courage de l'écrire...
.
 


   
 
 
 

vendredi 2 décembre 2022

Le monde d'après...

 

 
 
 
Ema reçoit Laurent Firode, auteur et réalisateur du film 
"Le Monde d'après", 
actuellement dans certains cinémas : 
« Le Monde d'après » est cette expression devenue commune 
depuis la crise sanitaire. 
 
 Le droit de sortir de chez soi n'a plus été évident, 
ce qui nous aurait semblé inenvisageable dans le monde d'avant 
est devenu possible, vraisemblable, dans le « Monde d'après ». 
 
" J'ai eu envie de faire ce film car j'ai été frappé par le silence des artistes 
quand la dictature sanitaire s'est installée. 
Les belles âmes, d'habitude si promptes à s'émouvoir, ne disaient rien. 
On pouvait nous enfermer, nous empêcher de nous soigner, 
et rien, aucune réaction. 
Après réflexion il m'est apparu évident que tout cela n'était pas tombé par hasard. 
La crise sanitaire n'était que le préambule de ce changement de société 
que le modèle mondialiste et capitaliste nous commande de faire. "




mercredi 30 novembre 2022

Les dangers du dogmatisme

 

 
 Interview de 2006
 
 
Christiane Singer (décédée en 2007) 
fut lectrice à l'université de Bâle, 
puis chargée de cours à l'université de Fribourg 
avant de se consacrer à ses activités littéraires. 
Elle a suivi l'enseignement de Graf Karlfried Dürckheim, 
(disciple de C. G. Jung). 
Écrivain prolifique, de sensibilité chrétienne imprégnée de sagesse orientale, 
elle s'est abstenue de donner des leçons de morale et excluait tout dogmatisme.
 
Elle nous met en garde contre les dérives de celui-ci
qu'il soit religieux...ou scientifique,
et elle nous donne son opinion sur les "chasses aux sorcières"
menées régulièrement contre ceux qui tentent
une échappée vers l'esprit, vers la spiritualité.

.
 
 

lundi 28 novembre 2022

Réseau d'amour

 


 

Les pensées négatives sont puissantes
et nous aspirent vers la noirceur.
Et la même force est à notre disposition
dans la ferveur.
.

Annick de Souzenelle m'a donné cette magnifique phrase :
"Un arbre qui tombe fait plus de bruit
que toute une forêt qui pousse."

Nos actualités, nos informations ne sont faites
que d'arbres qui tombent.
Le monde aurait disparu depuis bien longtemps
si ceci était l'unique réalité.

Le monde tient debout par ce réseau d'amour
que nous créons, vous et moi, chaque jour,
et tous ces êtres qui, en cet instant,
sont en train de faire quelque chose,
des actes d'amour dans le monde,
un regard de tendresse
pour la terre qui nous entoure,
pour la création.

Cela tient le monde debout.
 
Christiane Singer
"Du bon usage des crises"

.

 

 

samedi 26 novembre 2022

En hommage à Christian Bobin


 
Triste nouvelle...

Un poète et un homme inestimable, 
 vient de nous quitter...
.
 




Il reste d’une personne aimée une matière très subtile, immatérielle 
qu’on nommait avant, faute de mieux, sa présence. 
Une note unique dont vous ne retrouverez jamais l’équivalent dans le monde. 
Une note cristalline, quelque chose qui vous donnait de la joie 
à penser à cette personne, à la voir venir vers vous. 
Comme la pépite d’or trouvée au fond du tamis, 
ce qui reste d’une personne est éclatant. 
Inaltérable désormais.

C. Bobin



Réécoutons-le dans une de ses apparitions à La Grande Librairie :
 
 
 
 

La vie a deux visages : un émerveillant et un terrible

 

"Nous sommes sans arrêt confrontés à des séparations. 
La vie a une main qui plonge dans notre corps, se saisit du cœur et l’enlève. 
Pas une fois, mais de nombreuses fois. 
En échange, la vie nous donne de l’or.
Seulement, nous payons cet or à un prix fou 
puisque nous en avons, 
à chaque fois, le cœur arraché vivant…
 
Chaque séparation nous donne une vue 
de plus en plus ample et éblouie de la vie. 
Les arrachements nous lavent. 
Tout se passe, dans cette vie, comme s’il nous fallait avaler l’océan. 
Comme si périodiquement nous étions remis à neuf par ce qui nous rappelle 
de ne pas nous installer, de ne pas nous habituer. 
 
La vie a deux visages : un émerveillant et un terrible.  
Quand vous avez vu le visage terrible, 
le visage émerveillant se tourne vers vous comme un soleil."
.
 
Christian Bobin
.
 
 
 
 

Echec et mat pour l'humanité...ou souveraineté ?

 

 Nous sommes à la croisée des chemins :

Grand Reset ou Grand Réveil ?

.

A nous de choisir...


 

 
 
 
Ne doutez jamais qu’un petit groupe 
d’individus conscients et engagés 
puisse changer le monde. 
C’est même de cette façon 
que cela s’est toujours produit.
 
Margaret Mead
anthropologue
.
 


jeudi 24 novembre 2022

La prochaine étape qu'on veut nous imposer

 

Vidéo en allemand : activer la traduction en français ou écouter un résumé ici

 
 
 
 L’analyste économique Ernst Wolff en est certain : 
Cet automne chaud est sous une devise : 
attaque frontale sur les classes moyennes!
"Nous allons vivre des choses 
que nous n’aurions jamais imaginées."
 
Interview rapide et clairvoyante, 
menée par le rédacteur en chef de l’AUF1 Stefan Magnet.

Allons-nous assister à la grande finale de Great Reset cet automne 
ou est-ce juste un autre interlude ? 
L’auteur et analyste financier Ernst Wolff est ici pour répondre 
et donner un aperçu de la destination du voyage.
 
Une chose est sûre : 
la Grande Réinitialisation se déroule de manière brutale 
et toutes les personnes qui ont créé ou épargné quelque chose 
sont maintenant dans une grande détresse.

Ernst Wolff esquisse une grande image 
en soulignant que les hausses de prix actuelles peuvent être avalées 
par les très grandes entreprises et par l’État. 
Mais les petites et moyennes entreprises et les citoyens
sont en grande difficulté et cela fait partie du plan, selon Wolff. 
Il y aura de l’escalade et de la panique. 
 
En fin de compte, les citoyens devront mendier 
pour un nouveau système monétaire et un revenu de base numérique, 
une allocation de banque centrale numérique avec un système de crédit social. 
Ils finiront même par vouloir nous le vendre comme un acte humanitaire",
a déclaré Wolff.

Auparavant, il fallait aller aux États-Unis pour voir 
ce qui nous attend dans quelques années. 
Mais il faut maintenant se tourner vers la Chine,
 car elle prépare ce qui est prévu pour nous. 
 
Mais le pouvoir mondial n’est ni à Washington ni à Pékin : 
Le pouvoir réside dans le complexe numérique-financier. 
"En fusionnant le système bancaire mondial avec les grands groupes de données, 
nous avons créé une supériorité mondiale sans précédent."
.
 
 
 
 

samedi 19 novembre 2022

Alerte !!!

 

 

 
Documentaire récent et très complet...
.

A regarder uniquement si vous êtes "prêts"

à tout savoir des "machinations" en cours...
 
sur le plan de la santé, du transhumanisme
 
et de la "robotisation" de l'humanité...
 
Sinon, abstenez-vous !

 

 
 
 

Non seulement les gens ne savent pas ce qui leur arrive, 

ils ne savent même pas qu'ils ne savent pas.

.

Noam Chomsky


 
 
 

vendredi 18 novembre 2022

Qu'est-ce qu'on attend ?

 


"Coup de gueule" bien senti d'Anny Duperey...

par rapport aux soignants suspendus

 




Soutien à Martine Wonner

 

 
 
Visée par deux plaintes pour ses critiques contre les masques, 
les vaccins anti-Covid et la gestion de la crise sanitaire, 
l’ex-députée LREM Martine Wonner, 
qui s’est démarquée ces deux dernières années 
par son combat pour les libertés 
face aux restrictions imposées par le gouvernement d’Emmanuel Macron, 
 
 
Alors qu’elle risque la radiation, 
plusieurs personnalités de poids ont manifesté leur soutien 
à la psychiatre alsacienne.
 
 
 

 
 


 
 

 

mercredi 16 novembre 2022

Citations d'Abraham Lincoln

 



 
Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. 
Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. 
Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps.


Quand je fais le bien, je me sens bien. 
Quand je fais le mal, je me sens mal. 
Voilà ma religion.
.
 
Le silence devient un péché 
lorsqu’il prend la place qui revient à la protestation ; 
et, d’un homme, il fait alors un lâche. 
.
 

 La meilleure façon de prédire votre avenir est de le créer.


 Abraham Lincoln

 

dimanche 13 novembre 2022

La stratégie du choc

 

D'après le livre de Naomi Klein, paru en 2007 :

 
 
 
Une "stratégie du choc" est un ensemble de tactiques brutales
qui visent à tirer systématiquement parti
du désarroi d'une population
à la suite d'un choc collectif
pour faire passer en force des mesures extrémistes
en faveur des grandes corporations, 
mesures souvent qualifiées de "thérapie de choc".
.
 
Naomi Klein
"Dire non ne suffit plus"
.



mardi 8 novembre 2022

100 ans

 

 

Annick de Souzenelle a ...100 ans !

Bon anniversaire...


.

 

 

2014

 

 

Extrait :

"

"Je sais que nous allons passer par des choses très difficiles...

Je suis très pessimiste quant à l'avenir immédiat...

mais très optimiste quant à l'évolution de l'homme..."

.


  

2022

 

 

 

.

dimanche 6 novembre 2022

La dissonnance citoyenne

 

 
 
 
Une vidéo récente et intéressante qui montre
pourquoi les uns et les autres 
n'ont pas la même "intelligence de la situation"
et pourquoi il convient de faire la différence
entre les "cyniques" 
et les "honnêtes citoyens" 
qui sont entrés dans le déni...
par incapacité à imaginer l'inimaginable.
 
.
 

 

samedi 5 novembre 2022

Surmortalité

 



La surmortalité, dans un grand nombre de pays, 

est  actuellement impressionnante,

nous disent les statistiques officielles

(ainsi que celles des sociétés d'assurance),

en particulier dans la tranche des 18-64 ans.



 

 


vendredi 4 novembre 2022

Evolution inquiétante de notre société

 


 

Intervention de Jean-Dominique Michel à Saintes, fin octobre 2022

 
 
 
 Un message très très fort !
.



mercredi 2 novembre 2022

Le coeur du mal

 

 Dans ce "classique" de la littérature, 
l'auteur dresse un réquisitoire 
contre les dictatures et le système totalitaire 
pour lesquels l'homme n'est rien, 
un zéro face à la collectivité, 
alors que l'humanisme voit en lui, au contraire, 
un infini.

 


Extrait :
 
Pendant quarante ans, il avait  vécu strictement 
selon les voeux de son ordre, le Parti.
Il s'en était tenu aux règles du calcul logique. 
Il avait brûlé dans sa conscience 
avec l'acide de la raison
les restes de la vieille morale illogique.
 
(...)

(Maintenant) quand il se demandait : 
"Pourquoi au juste meurs-tu ? 
il ne trouvait pas de réponse.
 
Il y avait une erreur dans le système : 
peut-être résidait-elle dans le précepte 
qu'il avait jusqu'ici tenu pour incontestable, 
au nom duquel il avait sacrifié autrui 
et se voyait lui-même sacrifié
le précepte selon lequel  
la fin justifie les moyens
 
C'était cette phrase qui avait tué
 la grande Fraternité de la Révolution 
et les avait tous jetés en pleine démence.
 
Qu'avait-il naguère écrit dans son journal ? 
"Nous avons jeté par-dessus bord toutes les conventions, 
notre seul principe directeur 
est celui de la conséquence logique; 
nous naviguons sans lest moral."
 
Peut-être le coeur du mal était-il là
Peut-être qu'il ne convenait pas à l'humanité 
de naviguer sans lest. 
Et peut-être que la raison livrée à elle-même 
était une boussole faussée, 
conduisant par de tortueux méandres, 
si bien que le but finissait par disparaître dans la brume.
.
 

Arthur Koestler
 
 
 
Citation Arthur Koestler sociale : Dans l'équation sociale l'individu ...

 
 
Il n’y a que deux conceptions de la morale humaine,  
et elles sont à des pôles opposés. 
 
 L’une d’elles est chrétienne et humanitaire,  
elle déclare l’individu sacré, 
 et affirme que les règles de l’arithmétique 
 ne doivent pas s’appliquer aux unités humaines 
  qui, dans notre équation, représentent soit zéro, soit l’infini.
 
 L’autre conception part du principe fondamental 
 qu’une fin collective justifie tous les moyens,  
et non seulement permet mais exige 
que l’individu soit en toute façon 
 subordonné et sacrifié à la communauté  
laquelle peut disposer de lui  
soit comme d’un cobaye qui sert à une expérience,  
soit comme de l’agneau que l’on offre en sacrifice.

.



dimanche 30 octobre 2022

Le Je, le Nous et le bouc émissaire

 

Longue interview de Louis Fouché qui aborde de très nombreux sujets...

 

 

Suite de l'interview :

Vidéo 2 

Vidéo 3 

Vidéo 4

 

 

Extrait de la dernière vidéo: 

 

"L'expérience de rencontre avec le monde est violente, par nature.

C'est ensuite à moi de la transformer en autre chose.

 

C'est une sorte d'alchimie intérieure :

je peux transformer cette violence 

en une expérience de rencontre...

et une transformation.

 

On n'est pas obligé d'aboutir 

à la guerre mimétique 

et au sacrifice."

.

Louis Fouché

.

 

 

 

 

Les enfants sacrifiés


 

Le livre

Depuis deux ans se déroule – avec peu d’opposition – le scénario d’une pandémie mis au point par les puissants de ce monde, alimenté par la peur du SARS-CoV-2 et le matraquage quotidien d’un message unique, omniprésent dans tous les médias : « Le virus est dangereux et risque de vous tuer, le contact des autres vous met en danger. » L’hypnose générale a occulté les dangers des atteintes aux libertés fondamentales imposées par un totalitarisme rampant.

Les enfants sont les premières victimes de cette guerre. Le confinement les a isolés du monde et de leurs camarades, remplaçant les échanges humains par des échanges virtuels. Les masques cachent le visage et les émotions d’autrui, le pass leur interdit les activités collectives salvatrices et, plus grave, la vaccination généralisée même aux tout-petits les menace. Cette injection expérimentale est d’autant plus injustifiée qu’ils sont à risque zéro et ne contaminent personne. De plus, elle met en péril leur avenir immédiat et à long terme, avec des effets secondaires connus et inconnus.

Quel avenir pour une société qui sacrifie délibérément ses enfants? Il est temps d’ouvrir les yeux et ne pas sacrifier, après nos aînés, notre jeunesse, avenir de l’Humanité.

Les auteurs

Nicole Delépine, pédiatre et oncologue, et Gérard Delépine, chirurgien, oncologue et statisticien, se battent depuis plus de quarante ans pour améliorer la prise en charge des malades atteints du cancer et informer la population sur l’état actuel de la science en se basant sur les faits avérés, les registres nationaux des cancers et publications internationales.

 

 

 

samedi 29 octobre 2022

Mot-clef

 


 

Le mot-clef du fascisme, ce n’est pas le racisme, 

comme on veut le faire croire, 

le mot-clef, c’est sacrifice.

VOTRE sacrifice.

Et nous y sommes.

 

Le sacrifice peut être diversifié :

  • pour l’économie
  • pour la nation
  • pour une idée
  • pour la race
  • pour le chef
  • pour la grandeur
  • pour le rang
  • pour une religion, etc…

Tout est bon car les raisons de se sacrifier 

sont interchangeables,

seul compte le résultat : 

le sacrifice de la masse.

.

Bruno Bertez


 

 

vendredi 28 octobre 2022

La fabrique du consentement

 

 
 
 
Diplômée de l’École normale supérieure (Ulm), Ariane Bilheran est philosophe, psychologue clinicienne et docteur en psychopathologie. Spécialiste de l’étude des manipulations, de la perversion, de la paranoïa et du harcèlement, elle a publié de nombreux ouvrages consacrés à ces thématiques. 
 
 Les 24 et 25 septembre 2022, Ariane Bilheran participait à un colloque sur la crise sanitaire organisé à Peyrolles-en-Provence (Bouches-du-Rhône). L’objet de ce colloque consistait notamment à proposer une analyse critique des décisions politiques prises pendant la crise ainsi qu’à étudier le rôle de la fraude et de la corruption dans les sphères juridique, philosophique, psychologique, médiatique et scientifique. 
 
Lors de son intervention, Ariane Bilheran a détaillé les modalités d’exercice de la corruption philosophique et psychologique dans le cadre du phénomène totalitaire. « Le phénomène totalitaire fonctionne à l'idéologie. L’idéologie est une croyance qui n'est ni logique ni ne correspond à la réalité de l'expérience. C'est un discours dogmatique, sectaire auquel on va faire en sorte que les gens adhèrent par la propagande de masse », souligne la philosophe. 
 
Si la fraude et la corruption constituent des instruments sur lesquels l’idéologie doit s’appuyer pour asseoir son emprise sur les individus et la société, Ariane Bilheran observe que l’expansion du phénomène totalitaire requiert également l’adhésion pleine et entière des individus qui y sont confrontés. Un consentement qui peut notamment être obtenu par la manipulation des émotions et le recours à des mécanismes de répétition grâce au concours des médias. 
 
 « Le totalitarisme consiste à faire en sorte que les masses croient un certain discours et règlent leurs comportements par rapport à ce discours. On va veiller à ce que les individus, par l’intermédiaire des médias notamment, n'aient plus accès à leur esprit critique et soient conduits, au nom du bien commun, à commettre des actes qu'ils n'auraient jamais commis en d'autres circonstances », explique l’auteur de l’ouvrage Le Débat interdit. 
 
Pour Ariane Bilheran, le discours proposé aux masses est d’ailleurs voué à évoluer et à investir d’autres champs afin de permettre au pouvoir totalitaire de maintenir son ascendant sur la population. « Il faut continuer à exciter les foules et à entretenir la peur pour pouvoir obtenir la soumission. Si on fige un seul discours, au bout d'un moment le cerveau humain est fait de telle façon qu'il va commencer à interroger ce discours figé. Il va sortir de la peur, de la sidération et commencer à interroger ce discours qui va lui paraître totalement irrationnel et paradoxal », observe Ariane Bilheran.
 
 « Aujourd'hui, nous voyons apparaître des discours dont la structure et la forme semblent similaires à propos de l’écologie, de l’énergie, de la guerre, etc. Cette structure est la suivante : il y a un danger terrible qui nous menace gravement et qui justifie la mise en place de mesures d’exception qui aliènent nos droits et autorisent le sacrifice d’une partie de la population », ajoute-t-elle. 
 
Si les discours évoluent, la culpabilisation des foules auxquelles ils sont destinés en constitue toujours un élément majeur. « Nous devenons tous des coupables en puissance, des coupables de consommer de l'énergie, des coupables d’émettre du carbone, des coupables de vivre. Tout ceci fait partie de la logique totalitaire. »
 
Selon Ariane Bilheran, l’irruption du phénomène totalitaire peut aussi être vu comme le symptôme d’une société malade, qui a depuis longtemps perdu ses valeurs et ses repères. « Tout ceci est l'indication d'une décadence morale majeure, mais qui vient signer quelque chose qui était déjà là. » 
 
Retrouvez le témoignage intégral d’Ariane Bilheran dans la vidéo.
 
 

 0:00 Introduction  

04:26 Pourquoi le phénomène totalitaire doit-il nécessairement s’appuyer sur la corruption et la fraude pour se déployer ?  

12:52 En quoi le phénomène totalitaire actuel diffère-t-il de ceux qui l’ont précédé ? 

 17:04 L'idéologie transhumaniste sous-tend-elle le phénomène totalitaire moderne ? 

 22:53 Comment s’explique la passivité des intellectuels confrontés au phénomène totalitaire ?  

28:08 L’allègement des mesures sanitaires est-il simplement temporaire ?  

32:00 Le langage de nos dirigeants dans le cadre de la crise énergétique est-il similaire à celui qu’ils ont tenu pendant la crise sanitaire ?  

35:25 En quoi le phénomène totalitaire est-il « un moment nécessaire » auquel l’humanité serait périodiquement confrontée ?  

40:55 Pourquoi notre civilisation ne serait-elle plus viable ? 

 45:35 Si le moment totalitaire est de toute façon inéluctable, en quoi est-il nécessaire de mener un travail intérieur ?  

50:42 Conclusion

 

 

lundi 24 octobre 2022

Regards croisés sur la crise en cours

 

 
 
 
Au cours de ce dialogue, Philippe Bobola et Jean-Dominique Michel 
explorent les tenants et les aboutissants de la crise en cours, 
ainsi que les opportunités qui peuvent émerger du chaos 
pour donner naissance à un futur désirable pour tous.
 
 
 

dimanche 23 octobre 2022

N'ayons pas peur de rêver

 

 
 
 
 

Paroles de la chanson

 

Sommes-nous vraiment condamnés
 à errer, enchaînés, 
au funeste destin d’un système, 
où demain rime avec chrysanthème ?
N’y a-t-il pas d’autres voies à emprunter, 
d’autres lois que nous puissions imaginer ?
Est-il interdit de rêver ?

Le système actuel est perçu par la masse, 
comme une fin en soi inaliénable et tenace.
Quand comprendrons-nous que s’il est toujours en place, 
c’est à cause de nous et non des rois qui nous menacent !
À grands coups de statistiques et de clichés vivaces, 
ils nous manipulent et font de nous des limaces, 
résignées, mercantiles et dépourvues d’audace, 
spectatrices immobiles de ce foutu temps qui passe..

Sommes-nous vraiment condamnés 
à errer, enchaînés, 
au funeste destin d’un système, 
où demain rime avec chrysanthème ?
N’y a-t-il pas d’autres voies à emprunter, 
d’autres lois que nous puissions imaginer ?
Est-il interdit de rêver ?
 
Rêvez, rêvez, n’ayons pas peur de rêver ! 
Rêvez, rêvez, ils ne peuvent nous empêcher de rêver !

Car depuis tant d’années,
on se laisse berner 
par les promesses de politiciens malhonnêtes, 
détestables marionnettes 
à la solde des puissants de ce monde 
où l’argent donne à des tyrans 
le pouvoir de décider de la pluie et du beau temps ! 
Autant vous dire que ces monstres ne font pas dans les sentiments 
quand il s’agit de spéculer sur le malheur des pauvres gens !

Sommes-nous vraiment condamnés 
à errer, enchaînés, 
au funeste destin d’un système, 
où demain rime avec chrysanthème ?
N’y a-t-il pas d’autres voies à emprunter, 
d’autres lois que nous puissions imaginer ?
Est-il interdit de rêver ?
 
Rêvez, rêvez, n’ayons pas peur de rêver ! 
Rêvez, rêvez, ils ne peuvent nous empêcher de rêver !
.
 
 
 
 
 



vendredi 21 octobre 2022

Conférence sur la gestion aberrante de la crise Covid


"Le Covid a surtout été une épidémie médiatique et financière..."

 

 
 
 
Conférence du 19 octobre au Parlement européen de Strasbourg...
.
 

Le professeur Perronne reprend très bien, 

avec clarté, précision et pondération,

toutes les aberrations de la gestion de la crise Covid

pendant les deux dernières années... 

ainsi que les corruptions à l'oeuvre...

.

Une belle avancée vers la liberté de parole 

et la reconnaissance de la vérité ?

.

 


 

Pour les gens pressés : 
 
l'exposé du Professeur Perronne
 commence vers 37:32 et s'achève vers 1:40:10
 
(mais ensuite les réponses aux questions 
comportent aussi des informations-clefs) 
 
.
 
 
 
 
 

lundi 17 octobre 2022

L'optimisme de Marc Luyckx Ghisi : "Renouveau monétaire"

 

 
 
 
L'importance du renouveau monétaire 
qui est en train de se mettre en place au niveau mondial 
n'a d'équivalent que le silence médiatique qui l'entoure. 
 
Car l'unité de la Russie, de l'Inde, de la Chine, du Brésil...
 autour de la création d'une nouvelle monnaie adossée à une valeur réelle 
comme l'était avant le dollar avec l'or, 
signerait la fin de l'hégémonie américaine sur la planète. 
 
Prémices d'un nouveau monde, ou nouvel espoir sans suite ?





 

dimanche 16 octobre 2022

samedi 15 octobre 2022

L'optimisme de Louis Fouché : "Un beau lendemain"

 

 
 
 
Du bon sens, de la simplicité, de l'intelligence...de l'humanité...
Tout ce dont nous manquons cruellement en ce moment.
 
Merci, Louis, pour cette douce vidéo qui fait du bien !
.





mercredi 12 octobre 2022

L'énorme mensonge de Pfizer mis en évidence

 

 
 
 
Bombe informationnelle
 
venant du député européen néerlandais Rob Roos :
 
 
 
Lors d'une audience COVID au Parlement européen, 
 
une "très haute" responsable de Pfizer, Janine SMALL,
 
déléguée en remplacement du PDG Albert BOURLA,  
 
vient d'admettre que le vaccin n'a jamais été testé 
 
 
.
 
Autrement dit, elle avoue implicitement,
 
devant tout le parlement européen 
 
que le discours lancinant sur le thème
 
"Vaccinez-vous, 
 
faites-le pour protéger les autres..."
 
ne reposait sur RIEN !
 
.
 
 
 

 
 
 
 Voilà, voilà ..on y est...

 
La mise en place du Pass sanitaire, 
 
la suspension des soignants, 
 
la mise à l'écart des non-vaccinés, 
 
tout cela ne repose au final
 
sur aucune donnée scientifique fiable,
 
c'est du VENT !
 
.
 
Et ce n'est pas un petit "complotiste" inconnu qui le dit, 
 
c'est le fabricant  du vaccin !
 
 
.


A partager !
 
.


Traduction en  français : 

   
 
 
 Séance complète du 10 octobre 
(en anglais)
 
 ICI
 
 
Rob Roos intervient vers 15mn20
.